Virginie Laganière | Sédiments / Sediments
Activée lors du passage sous les viaducs du Canadien Pacifique à Montréal, la vidéo SÉDIMENTS provoque la rencontre d'une composante urbaine issue de villes étrangères (Paris-Montréal) : un pont servant au passage d'une voie ferrée. Le terme ''sédiment'' est envisagé d'une part par l'inscription éphémère des images à notre esprit, interroge et expérimente d'une seconde part la manifestation inopinée de celle-ci par le chevauchement à travers un nouveau contexte géographique. Ainsi, la vidéo présente un parcours accéléré, condensé et syncopé ou le pont parisien apparaît tel un sédiment se juxtaposant à la trame urbaine montréalaise.
Virginie Laganière poursuit une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l'UQAM. S'actualisant sous forme de courtes bandes vidéographiques, de performances sonores et d'installations médiatiques, sa pratique artistique s'intéresse aux espaces de transit en souhaitant ébranler le continuum perceptif par la rencontre de lieux étrangers au sein d'un même espace médiatique. On a pu voir son travail lors d'événements en art électronique organisé par Champ Libre, Perte de signal et Périphériques, et dans la cadre de collaborations aux centres d'artistes AXENÉO7 Daimon et à la Galerie de l'UQAM. À l'été 2005, elle réalisera en compagnie de Jean-Maxime Dufresne, Hot Spots; un projet d'intervention urbaine dans le cadre de Dis/location organisé par le centre Dare-Dare (Montréal). Elle œuvre aussi à l'organisation des événements Périphériques.
**
Activated by passing under viaducts of the Canadian Pacific railway in Montreal, the SEDIMENTS video links together similar urban structures encountered in two cities (Paris-Montreal) : bridges used for the passage of train tracks. The video depicts an accelerated, syncopated experience of passing where the parisian bridge appears as a sediment in Montreal's urban fabric. " Sediment " hereby refers to the inscription of ephemeral images to our mind and their manifestation by the overlapping of geographic contexts.
Virginie Laganière is presently pursuing a Masters degree in visual and media arts at UQÀM. Dealing primarily with spaces of transit, her work seeks to destabilize perceptive modes by bridging experiences of seemingly detached places in one mediated space, through a practice of video, sound and media installations / performances. She has shown her work in electronic art events organized by Champ Libre, Perte de Signal and Périphériques, and through collaborations at artists centers AXENÉO7, Daïmon and the Galerie de l'UQÀM. Later in 2005, she will present Hot Spots, an urban intervention in collaboration with Jean-Maxime Dufresne, as part of the Dis/location project organized by Dare-Dare. She is also a founding member of the Périphériques events.

Coordonnées | Coordinates :
Les viaducs du Canadien Pacifique / Canadien Pacifique underpasses.

Jean Talon O. (entre Du Parc et Marconi)
Du Parc (entre St-Zotique O. et Beaumont)
Du Parc (Van Horne et Beaubien)
Clark (près de Van Horne)
St-Laurent (entre Van Horne et rue de Bellechasse)
St-Denis (entre rue Laos et rue Des Carrières)
St-Hubert / rue Des Carrières
Christophe-Colomb (coin rue Des Carrières)
Papineau (entre rue Des Carrières et rue St-Grégoire )
De Lorimier (entre Dandurand et rue Masson)
Masson / Parthenais et Fullum
D'Iberville / St-Joseph
St-Joseph E. / D'Iberville
Hochelaga / Florian
De Rouen / De L'Espérance
Ontario (entre rue Moreau et rue De L'Espérance)