Éric Raymond | Inglomérations / Infill Rise
L’idée initiale d’Ingglomérations repose sur l’expression architecturale utopique et contradictoire véhiculée par le complexe de HLM Les habitations Jeanne Mance édifié au début des années 60. Aujourd’hui, ces logements à loyer modique sont surtout occupés par des immigrant récemment arrivés qui s’y retrouvent dans une quête d’identité transitoire. L’installation peut être perçue comme une sorte de Panopticon de Bentham dont l’aspect métaphorique est mis en évidence par l’usage d’images manipulées et animées rappelant quelque peu les paradoxes graphiques de M.C. Escher.
Éric Raymond travaille dans le domaine des arts électroniques depuis plus d’une dizaine d’années. Il a régulièrement exposé sur la scène nationale et internationale notamment à la Absolut L.A. International Biennial Art Invitational (Los Angeles, U.S.A.), à Ars Electronica (Linz, Autriche), L.A.Freewave (Los Angeles U.S.A.), Artcore Gallery (Toronto) ainsi que chez Dazibao (Montréal). Il publie occasionnellement chez Parachute art contemporain et enseigne à l’École des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal.
**
Infill Rise’s cornerstone rests on the contradictory desire for utopia one can find in Les habitations Jeanne Mance. This low income residential complex sprung out of the 1960’s and is mostly inhabited by new immigrants of ethnic communities transiting there in quest for an official status thus underlining the ambiguity of their situation. In a certain sense, it could be seen as Bentham's Panopticon metaphorically expressed through the use of animations made of doctored images somewhat reminding paradoxical drawings of M.C. Escher.
Eric Raymond has been active in the field of electronic arts for over ten years. He has regularly exhibited on the national and international scene notably at the Absolut L.A. International Biennial Art Invitational (Los Angeles, U.S.A.), at Ars Electronica (Linz, Autriche), L.A.Freewave (Los Angeles U.S.A.), Artcore Gallery (Toronto) as well as Dazibao (Montréal). He occasionally writes for the contemporary art journal Parachute and he teaches at the Viusal and Media Arts school at the Université du Québec à Montréal.

Coordonnées | Coordinates :

À proximité de / near Les habitations Jeanne Mance :

Rue De Maisonneuve (St-Denis / St-Laurent)
Rue Ontario (St-Denis / St-Laurent)
Rue Sanguinet (Ontario / De Maisonneuve)